VINCENT VAN GOGH
À AUVERS

L'arrivée de Van Gogh

Vincent Van Gogh arriva à Auvers-sur-Oise le 20 mai 1890. Inconnu du grand puclic, il jouissait déjà d'une belle réputation dans les milieux d'avant-garde. Cette réputation naissante stimula sa créativité et renforça ses convictions : en soixante-dix jours, il créa une série impressionnante de chefs-d'oeuvre qui donnèrent au village une renommée mondiale et durable.

Auvers-sur-Oise, Auberge Ravoux

L'accueil des Auversois

Les Auversois ne furent pas particulièrement étonnés de la présence de ce Hollandais à l'allure singulière. Depuis des décennies, ils étaient habitués à la présence de nombreux artistes venus de Paris et d'ailleurs pour immortaliser leurs fermes, leurs champs et les bords de l'Oise.

Le séjour de Van Gogh

Le séjour de Van Gogh dans le village, dont la vie était pourtant marquée de soubresauts spectaculaires, était remarquable de calme et de sérénité. Pas d'esclandre, pas de conflit, pas de crise... La famille Ravoux, qui exploitait l'auberge dans laquelle il résidait, trouva en " Monsieur Vincent " un client idéal. Ponctuel, solvable, sobre et d'un commerce agréable en tous points, il ne faisait parler que ses oeuvres, fruits d'un travail sourd et régulier, avec des éclats inouïs, une finesse inégalée et une puissance hors-norme.

La Ferme de Jorgus

" Ici on est loin de Paris,
assez pour que ce soit
la vraie campagne "

Vincent van Gogh,
extrait de lettre à son frère Theo,
Auvers-sur-Oise le 25 mai 1890.



VINCENT VAN GOGH, LE PEINTRE >