RACINES, UN HÉRITAGE À PARTAGER

Il y a 130 ans Van Gogh écrivait :
« Qu'y faire – ma vie à moi aussi est attaquée à la Racine même, mon pas aussi est chancelant »
130 ans après de nombreux visiteurs, venant parfois de loin, se succèdent devant ce site. Aujourd'hui ils repartent avec un sentiment partagé entre déception et incompréhension.

Un site à ciel ouvert pour tous

Les Racines de Van Gogh se trouvent sur notre terrain. C’est un vrai privilège, mais aussi une lourde responsabilité.

Notre jardin est devenu une station incontournable pour qui veut comprendre les derniers jours du peintre. Notre plus grand désir est de partager ce site unique avec les centaines de milliers de visiteurs qui viennent marcher chaque année dans les pas de Vincent. Mais nous devons aussi veiller à sa conservation. Nous avons tout fait, depuis l’annonce de cette découverte incroyable, pour mettre en place les conditions permettant de répondre à cette double exigence.

Racines, Auvers-sur-Oise, Éléphant
Racines, palissade

Une découverte « empêchée »

A notre plus grand regret, nous avons été lourdement entravés dans cette dynamique, et à ce jour, nous ne sommes pas en mesure de montrer les racines, ni de les protéger comme il le faudrait. La seule chose que nous pouvons offrir aux passants et aux visiteurs du monde entier, est une palissade devenue la matérialisation d’une situation ubuesque échappant à notre contrôle.