RACINES, UNE POLÉMIQUE INCOMPRÉHENSIBLE

Une découverte « empêchée »

Amoureux d’Auvers-sur-Oise, nous savons et vivons le lien unique qui unit Van Gogh et notre village. Nous savons que ce lien suscite des passions et des positions fortes, dans la plus pure tradition française du débat démocratique.

Mais au sujet des Racines, ce débat est devenu une polémique stérile, infondée, incompréhensible*. Depuis la fin du mois de juillet 2020, notre volonté de partager ce site subit les assauts d’une démarche inutile, caduque en droit et regrettable pour tous. L’Institut Van Gogh, le découvreur Wouter van der Veen et la famille Serlinger, sommes dans l’impuissance absurde à offrir au monde ce trésor d’émotion et de culture pourtant à portée de mains.

Racines, Auvers-sur-Oise, Vincent Van Gogh
Rendons les Racines au public

Rendons les Racines au public

Mme le Maire d’Auvers-sur-Oise déclare, par voie de presse et d’affichage, qu’elle attend l’avis du ministère de la culture (DRAC) et souhaite laisser travailler les géomètres et les avocats avant de permettre que le site soit visible.
Les conclusions ont été rendues et malgré cela nous sommes toujours dans l'attente de l'autorisation d'installer une grille déjà forgée et qui de l’avis de tous, est le moyen le plus adéquat pour protéger le site tout en permettant sa contemplation.

* La commune a affirmé que les racines étaient sur le domaine public. Il fut dit, à l'époque, que le site restait caché du fait d'une querelle de propriété.
Le rapport d'expertise confirma nos droits de propriété du site et des racines. L'intervention de l'Ordre Régional des Géomètres Experts contribua à lever les confusions.
Nous avons déposé un Recours pour Excès de Pouvoir (REP) et détournement de procédure auprès du greffe du tribunal. Ce recours n'empêche pas la protection du site validée par l'Architecte des Bâtiments de France.